mai 2020

Effet d’une tonte différenciée sur la biodiversité des sols d’un campus universitaire

LIEC - Université de Lorraine Metz - Campus Bridoux

Contexte

Dans le cadre d’un projet de développement durable porté par l’Université de Lorraine, Sol &co a été mobilisé pour réaliser un suivi de la biodiversité des sols du campus de Bridoux, afin de mesurer l’effet positif d’un fauchage tardif et d’un arrêt de la tonte à certains endroits du campus sur la biodiversité faunistique des sols (macrofaune et lombrics).

Objectifs

L’objectif est de formuler sur la base des résultats obtenus des recommandations de gestion des sols et d’identifier des zones où la tonte ne serait pas obligatoire et permettrait de préserver au mieux la biodiversité des sols.

Méthodologie

L'intervention a permis de réaliser un état des lieux à T=0 (avant arrêt de la tonte) de la biodiversité des sols sur 6 sites du campus Bridoux. De nouveaux inventaires seront réalisés au cours des années suivantes, pour mesurer l’effet de ces mesures sur la préservation de la biodiversité des sols du campus.

Les inventaires de macrofaune réalisés l'ont été selon la méthode du piège Barber et celle de la moutarde pour les lombrics (méthode de l'OPVT).